Le défi numéro 1 est lancé aux Ouches!
Balance numériques à disposition et boîtes vides construites par les élèves, comment trouver le poids du contenu de la boite mystère.
Le tableau des mesures se remplit avec le temps. Et bientôt les graphiques pour faire nos premières observations et hypothèses sur les raisons des changements observés.

Ensuite, les élèves, pour la plupart, ont cherché à remplir la boite au hasard pour retrouver le poids de la boite mystère. Tous les objets du quotidien d’une classe y sont passés.
Ensuite, sur la demande des élèves, on a essayé d’obtenir la boite la plus lourde possible.
On a échangé sur leur démarche, leurs choix d’objets, le nombre, les matières privilégiées.
On a tenté de se questionner sur « comment définir les matières qui seraient les plus lourdes ».
Ce qui a provoqué des:
– Ça dépend si c’est gros ou petit.
– Ça dépend si l’objet est vide ou plein.
– C’est difficile de remplir complètement la boite avec des trucs en verre. Il reste toujours de la place vide, alors que si on remplit de terre, on peut remplir complètement.

Tous s’accordent pour dire que le plomb serait sans doute la matière la plus lourde…

Je pense qu’on va travailler spécifiquement sur la notion de masse la semaine prochaine.

Avec les 8P nous nous concentrerons sur le défi 2.